Ou devrais-je dire dans votre propre monde ?


Lorsque je regarde le processus d'évolution de la planète Terre (aussi abusivement appelée « notre » planète », comme s'il n'y avait que nous qui y vivions, comme si elle était la propriété des humains... LOL), je n'ai absolument rien a redire, à part peut-être de nous avoir permis à nous, humains d'y vivre aussi confortablement...

Et là, vous allez vous dire : « Non mais c'est quoi encore cette fille, c'est juste une rageuse de l'humanité ou quoi ? »

Je vous répondrais alors : « Et bien... oui et non ! » Vous voulez savoir pourquoi ? Je vous explique :


OUI, j'en veux à l'humanité de continuer de ruiner la planète Terre !

Vous trouvez que le mot ruiner est trop fort ? Vous trouvez vraiment qu'avoir détruit et continuer a détruire tout ce qui a pu nous faire vivre jusqu'à aujourd'hui et qui continuera, qui sais combien de temps, ce qui nous fera encore vivre durant des années, qu'avoir pollué et continuer à polluer tout ce qui nous est offert par cette chère planète ne pourrait pas se résumer à dire ruiner ?

Parce que l'humanité, se disant civilisée et supérieure à tout ce qui peut l'entourer, n'est en réalité qu'une masse d'êtres vivants comme les autres, dont l'espèce n'a cessé de croire à ces choses profondément égoïstes et exagérées qu'elle a réussi à en vouloir à ses propres semblables sans raison... et deviendra de plus en plus indifférente et sans coeur envers tout ce et ceux qui peuvent l'entourer...


NON, car l'être humain, a tout de même su prendre conscience de son ignorance (malheureusement pas de son insignifiance) et a su créer des choses, des machines qui peuvent le compléter dans ses faiblesses... Car l'être humain est un être vivant dont le fonctionnement est également fascinant et complexe. Car il sait créer des choses magnifiques et comprendre ce qui l'entour. Car il a la capacité d'influer sur ce qui l'entour et ne peut jamais se contenter de sa seule connaissance, car la connaissance est infinie...


L'être humain n'est pas un être vivant ignoble, mais il a peu à peu évoluer pour finalement régresser dans ce qu'il est... (enfin ce n'est que mon avis bien sûr ^^).


Comment expliquer une telle indifférence envers le reste du monde ?

Peut-être que nous n'observons plus assez ce qui nous entoure, peut-être que nous ne savons plus apprécier comme il se doit ce que l'on nous a donné avec tant de générosité...

Mais pourquoi ne pas prendre le temps ? Une vie n'est pas faite pour courir sans cesse, sans regarder où l'on marche, où l'on respire, où l'on vit !


La Vie en elle-même est une chose magnifique qui lorsqu'on l'observe réellement peut surprendre et fasciner ! Vous ne me croyez pas ? Alors je vous invite à faire une petite expérience :


Un jour de préférence un jour où il fait beau, où le soleil peut caresser votre peau et où votre corps pourra se nourrir de cette chaleur, elle aussi offerte sans demande de retour !

Trouvez un endroit assez calme et peu risqué, comme un parc, un jardin... je veux dire par calme où l'on entend pas les voitures, où on ne les sent pas non plus. Vous pouvez y aller à plusieurs si vous savez rester sérieux ^^ sinon ça ne marchera pas car vous ne serez pas attentif.

Trouvez un endroit qui vous convient et asseyez-vous y.

Une fois que vous êtes confortablement installé, fermez les yeux et prenez une bouffée d'air frai ! Durant quelques minutes restez calme et détendu et ouvrez vos oreilles, sentez les odeurs des arbres et des herbes, sentez le vent (s'il y en a évidement lol) effleurer votre peau. Entendez les oiseaux qui chantent.

Quand vous ouvrirez les yeux vous ne les verrez surement pas mais vous les aurez entendu ^^.

Après cette expérience dites nous ce que vous en avez retenu et ce que vous avez ressenti !


Je pense que l'erreur de l'être humain a été de mettre de coté ses sens, de délaisser et d'ignorer de plus en plus ce qui l'entoure. Ce qui est bien dommage car c'est ainsi qu'il a commencé à changer.

Je pense également qu'il nous faut réapprendre a respecter la nature qui nous donne tout ce dont on a besoin depuis que nous avons débarqué et que nous avons décrété qu'elle nous appartenait...

Nous auront beau dire que nous sommes supérieurs ou je ne sais quoi d'autre, nous ne sommes rien comparé à la planète, celle-ci ne nous appartient pas, c'est nous qui lui appartenons, et c'est encore elle qui décide de se déchainer ou de continuer à nous donner ce dont nous avons besoin...